Livraison Gratuite Pendant 24H
PUIS-JE ENTRAÎNER LES FESSIERS TOUS LES JOURS ?

- Par : Shopify API

PUIS-JE ENTRAÎNER LES FESSIERS TOUS LES JOURS ?

de lecture - mots

Il est difficile d'éviter la pêche de nos jours ! Les célébrités et les influenceurs d'Instagram qui se font les champions d'un butin voluptueux ont pris d'assaut le monde entier et inspiré les femmes de partout. La clé de leurs fantastiques résultats est le dévouement et toute une série de connaissances techniques sur la façon de maximiser leur butin en toute sécurité. C'est notre passion, ici à la House of Peach, de vous aider à atteindre vos objectifs en matière de butin. Nous avons donc pensé vous donner quelques conseils pour savoir si vous devez ou non vous entraîner à la volupté tous les jours.


À QUELLE FRÉQUENCE DOIS-JE ENTRAÎNER MES FESSIERS ?

En bref, chaque jour de la semaine est probablement trop, mais si vous êtes amené à investir du temps pour atteindre ce butin parfait, ne vous inquiétez pas ! vous avez probablement besoin de ces fréquentes séances de fessiers. Les muscles fessiers sont l'un des groupes de muscles les moins sollicités du corps, vous devez donc les entraîner à chaque occasion. D'autres muscles du corps sont sollicités beaucoup plus fréquemment dans la vie de tous les jours, mais à l'exception du grand fessier, les muscles fessiers peuvent être sous-utilisés et sous-entraînés. Les fléchisseurs de la hanche sont tendus par des périodes prolongées d'assise, donc si vous travaillez dans un bureau et que vous vous rendez au travail en voiture, il est essentiel de faire des exercices fréquents pour les fessiers. Le travail de ces muscles ne vous aidera pas seulement à atteindre vos objectifs sexuels, il peut aussi prévenir les douleurs aux genoux et au bas du dos.

Le conseil aux débutants est de faire une ou deux séances de musculation par semaine tout en s'habituant au mouvement et à la douleur, puis de passer à des programmes d'entraînement plus avancés quand vous êtes prêt. Une fois sur place, deux ou trois séances par semaine sont optimales pour la force des fesses sans surentraînement. La clé est de connaître son propre corps et de travailler ses fessiers lorsque les muscles ont récupéré de la dernière séance. Si vous ne laissez pas à votre corps le temps de se reposer, la croissance atteindra un plateau, voire régressera. Le temps dont vous avez besoin pour permettre à votre corps de se reposer et de récupérer est déterminé par un certain nombre de facteurs, tels que le type d'exercice, l'expérience de l'entraînement des fessiers et un certain nombre de facteurs liés au mode de vie (dont nous parlerons plus loin dans l'article). L'utilisation d'exercices d'intensité différente et l'entraînement des muscles de soutien autour de la zone sont essentiels lors de l'entraînement fréquent des fessiers.

Si vous voulez vraiment maximiser vos fessiers, vous devez les cibler et les affiner. Des séances de qualité, entre deux et six fois par semaine, sont essentielles pour se construire un fessier parfait. La clé est de surveiller la force des fessiers à la fin de chaque séance d'entraînement et de planifier en toute sécurité votre programme d'exercices variés.


PUIS-JE ENTRAÎNER LES FESSIERS TROP SOUVENT ?

Si le surentraînement des fessiers est possible, un repos et une récupération insuffisants sont plus fréquents. En règle générale, on ne peut jamais avoir trop de récupération ! Il est tout aussi important de se laisser suffisamment de temps pour récupérer que l'exercice, et les différents exercices et muscles ont des temps de récupération différents. Par exemple, les séances de levage de charges lourdes nécessiteront deux à trois jours de repos par semaine pour que vos muscles puissent récupérer de la séance précédente. Là encore, la clé est de connaître votre corps, de tirer les leçons de votre expérience. Si vous constatez une baisse importante de votre force, accordez-vous plus de temps pour vous reposer. Si vous ne vous accordez pas ce temps de récupération, votre croissance atteindra un point de diminution.


Un autre facteur important est de veiller à maintenir l'exercice sur les groupes de muscles autour de vos fessiers. Si vous entraînez vos fessiers sans faire travailler les muscles de l'avant et de l'arrière de votre hanche, vous risquez de désaligner vos articulations. Les étirements sont tout aussi importants, car des fessiers trop sollicités peuvent provoquer des tensions extrêmes.

 

COMMENT PUIS-JE ENTRAÎNER LES FESSIERS FRÉQUEMMENT EN TOUTE SÉCURITÉ ?

Si votre objectif est de vous construire et d'entretenir un butin à couper le souffle, alors vous devez y mettre du vôtre ! Concentrez-vous sur vos fessiers, assurez-vous d'activer correctement les muscles et de tirer le meilleur parti de chaque séance d'entraînement. Ne vous entraînez pas tous les jours de la même manière pour les fessiers, variez votre charge et votre type d'exercice. Pour soutenir vos fesses, vous devez entraîner votre tronc et vos jambes, faire travailler vos abdominaux et votre dos et vous étirer correctement après l'exercice pour éviter les tensions dans le bas du dos. Si vous souhaitez optimiser vos séances d'entraînement des fesses, prévoyez un programme comprenant une variété d'exercices d'intensité différente. Ainsi, vous pourrez compléter vos séances d'exercices composés plus lourds par des exercices plus légers tout en conservant une récupération optimale. L'idéal est de faire deux séances d'entraînement des fessiers par semaine, associées à des séances d'entraînement à faible intensité et à des exercices avec des bandes qui peuvent être réparatrices. Lorsque vous faites vos séances de fessiers, optez pour des exercices avec des répétitions modérées à fortes avec un volume moyen à faible. 


De bons moyens de vous aider à récupérer d'un programme d'entraînement intense sont le roulement de mousse, le massage, les bains de glace et les promenades relaxantes après l'exercice. Les facteurs liés au mode de vie que nous avons brièvement évoqués précédemment sont tout aussi importants que votre programme d'entraînement. Vous devez vous permettre un minimum de 7 heures de sommeil par nuit, produisant des hormones qui aident à la réparation des muscles endommagés. Essayez aussi de gérer ce stress ! Une journée difficile au bureau peut vraiment vous empêcher d'atteindre vos objectifs, il est donc absolument essentiel de trouver des moyens de canaliser le stress pour maximiser vos gains.

La bonne nouvelle, c'est que vous n'avez probablement pas à vous soucier de l'entraînement de vos fessiers, et tout le travail que vous faites est essentiel. Vous pouvez vous entraîner tous les jours de la semaine, à condition de structurer votre entraînement de manière à ce que vos muscles puissent récupérer. L'entraînement des fessiers entre deux et six fois par semaine est optimal. Il est important de vous accorder le temps de repos et de récupération dont vous avez besoin. Certaines des techniques abordées ici vous aideront à tirer le meilleur parti de votre temps de repos et à donner à ces muscles la pause dont ils ont besoin. Assurez-vous que vous activez vos muscles, que vous faites des exercices corrects et que vous variez la charge et le type d'exercice. Poussez-vous à atteindre vos objectifs, mais écoutez votre corps en cours de route.


Newsletter

    Inscrivez vous pour recevoir nos articles directement dans votre boîte mail.